logo
IMAA2

L’union des Industries Textiles qui représente par le biais de ses groupements professionnels de branches et de territoires, la majorité des 2300 entreprises textiles actives en France remplit trois missions principales : 

1- Construire un environnement favorable à l’activité textile

L’UIT, forte de son réseau, œuvre à la mise en place d’un environnement juridique, social, fiscal, commercial et développement durable favorable à l’activité textile.
Au plan français, la profession prône une remise à niveau de la compétitivité industrielle des entreprises et aide les entreprises à se différencier grâce à de l’innovation.
Au plan européen, elle défend la propriété intellectuelle, se mobilise en faveur d’une véritable politique industrielle européenne et appuie toutes les initiatives susceptibles d’aider les PME à innover et à exporter.
Au plan international, l’UIT s’est rapprochée de ses partenaires naturels (Eurovet, Première Vision, Espace Textile…) pour élaborer et mettre en œuvre  un plan export ambitieux (Russie, Chine, Inde…). Elle a noué des accords de coopération avec la plupart des associations professionnelles des grands pays textiles.

2- Définir la stratégie de lobbying de la profession.

Le Conseil d’administration de l’UIT définit la politique générale de la profession et la représente auprès des pouvoirs publics, et des organisations patronales et syndicales au plan national, européen et multilatéral pour tous les sujets d’intérêt général : fiscalité, recherche et développement, droit social, politique commerciale, développement durable, stratégie industrielle, protection de la création…

3- Animer le dialogue social de la branche.

L’UIT développe une politique sociale très active dans le domaine des relations du travail, et dans celui de la formation initiale et continue. Un processus de rénovation de la Convention Collective Nationale de branche a été engagé. Il s’appuie notamment sur de nouvelles classifications professionnelles.Par l’intermédiaire d’OPCALIA TMC «textiles, mode et cuirs», promoteur de compétences, elle entretient des relations étroites avec les établissements scolaires et universitaires du textile. Depuis le 1er janvier 2016, l’UIT a confié la gestion de la collecte de sa taxe d’apprentissage à OCTALIA.