Normalisation

TFCréations © Olivier Frajman
TFCréations © Olivier Frajman

La normalisation comprend les normes obligatoires et les normes harmonisées, qui viennent en appui de la réglementation française et européenne, et les normes volontaires. Initiées et établies par la profession, les normes offrent un cadre de référence commun afin de vérifier les caractéristiques d’un produit.
La normalisation de la filière Textile-Habillement est sous la responsabilité du Bureau de la Normalisation Textile-Habillement (BNITH) - géré par l’IFTH, par délégation d’AFNOR - et dont le groupe de coordination, présidé par l’UIT, fixe les priorités de la profession. Elle est organisée en 5 commissions du BNITH : Essais textiles, Produits Textiles, Habillement, EPI et Santé.
Le rôle de la normalisation est de :

  1. Apporter des réponses techniques aux réglementations, notamment concernant la sécurité générale des produits, le suivi des substances REACH ou l’étiquetage des compositions, EPI, dispositifs médicaux, règlement biocide.
  2. Fournir des informations aux consommateurs : entretien textile, tailles de vêtements, allégations (environnementales par exemple) et appellations (recyclé, antibactérien…).
  3. Soutenir l’innovation textile (cosmétotextiles, textiles intelligents …).
  4. Fournir des méthodes d’essai pour garantir la qualité d’un produit. La normalisation fournit des références pouvant entrer dans la rédaction d’un cahier des charges afin de valider la conformité des caractéristiques (solidités des coloris, stabilité dimensionnelle, résistance au déchirement, etc.) d’un produit textile.

Pour plus d’informations : https://www.ifth.org/services/normalisation/

 

En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies.

Continuer En savoir plus